open/close

Les 9 étapes du dépotage de conteneur

DSV Air and Sea en France et ses 17 agences dédiées à la gestion de vos transports aériens et maritimes prennent en charge chaque année près de 105 000 Teu’s - Equivalent 20 pieds chargés sur les plus gros porte-conteneurs au monde.

Le plus souvent, nos expéditions prennent la mer ou rejoignent les côtes des ports du Havre, Fos-sur-Mer, Marseille, Dunkerque, Montoir et Bordeaux, où nous sommes implantés, pour faciliter la prise en charge de vos transports, à l’import comme à l’export.

Dans le cadre d’un projet de transport maritime en porte à porte, lorsque votre conteneur arrive à bon port, l’aventure n’est pas tout à fait terminée ! Le dépotage et l’acheminement final constituent encore 2 étapes importantes.

Vous vous demandez comment se déroule la déconsolidation des boîtes ? Ou bien vous vous interrogez sur le volume des marchandises en vrac ou en palette possiblement prise en charge sur une conso ?

Découvrez sans plus tarder les 9 étapes d’un dépotage en bonne et due forme !

1 – Le transfert du port à nos entrepôts

Une fois le transbordement des marchandises effectué, la boîte de consolidation est tractée à quelques kilomètres de là, par camion, sur nos plateformes logistiques.

2 – La mise à quai

Dès son arrivée, le conteneur est mis à quai afin d’opérer le déchargement dans les meilleurs délais. Les marchandises ne restent jamais sans la surveillance de nos équipes !

3 – La coupe du plomb douane et l’ouverture de la porte de tirage

A ce moment-ci, les agents de quai vérifient l’authenticité du plomb, pour certifier que la boîte de consolidation n’ait pas été ouverte entre le scellage et la coupe du plomb. Pour nos équipes opérationnelles, la coupe du plomb est un moment symbolique ! Elle signifie que l’expédition du navire est conforme.

Important : si le plomb est endommagé, un contrôle douanier sera exigé avant le déchargement. Dans ce cas, la livraison de vos marchandises peut subir un retard.

4 – Le déchargement du vrac

Les boîtes de consolidation sont en grande partie composées de colis en vrac, en plus des marchandises préalablement palettisées.

5 – Le tri des marchandises

Si la consolidation est un moyen réel d’optimiser vos dépenses en transport maritime, il nécessite de nos équipes une attention particulière au déchargement afin de bien trier les marchandises.

6 – La mise sous palette du vrac

Le plus gros du trajet est achevé mais l’acheminement final requiert encore un bon conditionnement et une palettisation en bonne et due forme pour la fin du transport par la route.

7 – Le déchargement des palettes

La marchandise sous palette n’exige aucun reconditionnement et peut très rapidement reprendre la route.

8 – Le dédouanement

Les marchandises sont ensuite soumises au dédouanement par l’équipe DSV Douane basée à Lille.

9 – La livraison finale

A la fin du déchargement, un rapport de dépotage est systématiquement envoyé à chaque client pour vous informer de l’arrivée des marchandises sur le territoire. 

Pour rejoindre vos entrepôts, la prise en charge de l’acheminement final se fait par camion.

En somme, le groupage nécessite une grande coordination entre les différents acteurs du processus et le respect des procédures d’import-export maritime. 
Dans ce cadre, nos agents suivent l’évolution du transit et communiquent quotidiennement avec leurs équipes à l’international et vous informe de l’avancée de votre projet !

Vous avez des projets de groupage (LCL) Asie ?

Via notre service de groupage (LCL) import Asie, DSV vous offre une capacité garantie, des départs réguliers et fréquents ainsi qu’un large choix de destinations. Avec une présence dans le monde entier, DSV prend en charge la gestion globale de vos expéditions par voie maritime. Autrement dit, grâce à DSV offrez-vous la sérénité et la tranquillité d’un transport maritime réussi !

Cette vidéo a été réalisée en collaboration avec nos équipes DSV Air and Sea présentent lors de l'ouverture d’une de nos boîtes de consolidation partie à bord du navire CMA CGM Chile le 31 décembre 2019 du port de Yantian et arrivée au port de Dunkerque un mois plus tard.