open/close

Grandir à un rythme continu et considérable

Depuis 1989, notre chiffre d'affaires annuel a augmenté de près de 10 000 %.

En dehors de la période de crise financière mondiale (en 2008-2009), ayant entraîné une baisse temporaire de nos résultats, DSV s'est très bien maintenu et est parvenu à tenir ses promesses de croissance continue - pas seulement en raison d’un marché ayant le vent en poupe ou via les benefices des taux de change.

Ce développement se résume à une forte orientation stratégique sur la recherche active d'une croissance rentable grâce à un développement équilibré supérieur à la croissance organique du marché et à une approche d'acquisition active.

Les 10 000 % n'ont pas été ajustés pour tenir compte de l'inflation entre les régions et les pays, et il est impossible de distinguer avec précision la croissance organique de la croissance non organique. Néanmoins, ils sont la preuve d'un taux de croissance continu et assez considérable.

L'histoire de DSV : un réseau mondial créé par la croissance organique et les fusions et acquisitions

De 465 à 47 394 employés

Si l'on considère le nombre d'employés au cours de la même période, DSV a d'ailleurs également augmenté son effectif mondial d'environ 10 000 %.

L'augmentation la plus importante (en nombre) a eu lieu en janvier 2016 avec l'acquisition d'UTi Worldwide, ce qui a immédiatement additionné 21.000 employés aux 23.000 employés de cette période chez DSV.

Un rapide coup d'œil dans les différents rapports annuels de DSV révèle que 2016 n'a pas été la seule année où DSV a doublé le nombre de ses employés. Cet exercice a été effectué à plusieurs reprises, au début assez facilement, car le nombre total d'employés n'était alors que d'environ 200 (1989).

Aussi, des mesures beaucoup plus audacieuses ont été prises, notamment avec l'acquisition de DFDS Dantransport (2000), qui a sextuplé (x6) la taille de DSV en termes de chiffre d'affaires et d'effectifs.

Rejoindre la cour des grands

L'acquisition de DFDS Dantransport a propulsé DSV dans la cour des grands et a ouvert la voie à d'autres acquisitions internationales comme en 2006 (Frans Maas), 2008 (logistique ABX), 2016 (UTi) et la prochaine grande étape : Panalpina (attendue au T3 2019).
Compte tenu de la taille de DSV à l'époque et du prix de 5,5 milliards de couronnes danoises, l'acquisition de DFDS Dantransport a été à l’époque une décision courageuse de Leif Tullberg et Kurt Larsen, nos deux directeurs généraux.

Kurt Larsen (à gauche), président du conseil d'administration, avec Leif Tullberg 2002, cofondateur et ancien CEO. Photo tirée du livre The Transport Giant - the story of DSV de Lorents B. Rasmussen et John Aagaard, 2012.

Dans le livre The Transport Giant - l'histoire de DSV, le président du conseil d'administration Kurt K. Larsen commente l'acquisition de DFDS Dantransport comme suit :

"J'ai fait ma part [pour sécuriser la transaction]... mais je n'ai pas cru une seule seconde que nous puissions faire le chemin jusqu'à une acquisition... Leif [Tullberg] était celui qui avait cette capacité surnaturelle de me convaincre : " Nous procédons ainsi, et nous posons les bonne cartes ", a-t-il dit. Et puis j'ai pensé, si je fais ce que j'ai à faire, alors il fera le reste..."

Augmenter la valeur de DSV

Ces fusions et acquisitions, associées à une croissance organique solide, ont permis à DSV de se positionner comme l'une des sociétés de transport et de logistique les plus importantes et les plus performantes au monde.

Au fil des ans, nous avons également bénéficié du soutien continu de nos actionnaires, au Danemark et à l'étranger :

Jens Bjørn Andersen, Directeur Général, commente : "DSV est toujours aussi entreprenante avec une équipe extraordinaire qui ne cesse de croître. Je suis extrêmement fier que nous ayons été en mesure de créer autant de valeur pour toutes nos parties prenantes. C'est vraiment le voyage le plus excitant".

Intéressé par plus d’informations ? Consultez notre dernier rapport annuel

DSV est toujours en pleine croissance ! Consultez nos dernières offres d'emploi